Haptonomie : exercices pratiques à faire pendant sa grossesse

Haptonomie : exercices pratiques à faire pendant sa grossesse

Le sens du toucher est d’une grande importance, il nous permet de connaître notre environnement et il est également capable de se connecter facilement aux émotions. Même pendant la grossesse, la future maman établit un contact affectueux avec son bébé, en caressant son ventre et en le palpant. Cette preuve d’amour instinctive peut aussi être une science, dans cet article nous parlons d’haptonomie.

Qu’est-ce que l’haptonomie ?

Le mot haptonomie vient du grec et signifie littéralement “toucher affectif“, bien qu’aujourd’hui il puisse être compris comme la science du toucher ou de l’affectivité.

Vous l’avez probablement déjà pratiqué pendant votre grossesse, en établissant un contact affectif et tactile avec votre bébé, en lui transmettant votre affection et vos sentiments par des caresses.

Quand commencer les séances d’haptonomie ?

Il est bon de toucher son ventre pendant la grossesse, à tout moment, mais si l’on veut faire un accompagnement haptonomique tel que décrit en Hollande par Frans Veldeman, l’idéal est d’attendre environ 5 mois de grossesse.

Voulez-vous vivre la maternité de manière naturelle, en comprenant et en profitant de chaque instant ?

En effet, pour commencer un accompagnement prénatal haptonomique, il vaut mieux attendre de pouvoir percevoir la position du bébé, l’espace qu’il occupe à l’intérieur de l’utérus… Ce qui est beaucoup plus complexe dans les premières semaines de grossesse.

Naturellement, le contact affectueux et tactile avec le bébé est initié par la mère, mais votre partenaire et d’autres personnes de votre entourage peuvent participer à la confirmation affective du bébé en communiquant avec lui et en le sentant à travers leurs mains et votre ventre.

Quels sont les avantages de l’haptonomie ?

Le bébé peut être apaisé par des caresses, qui sont une confirmation affective (une reconnaissance essentielle), et peut commencer à développer une relation affective avec ses parents par le toucher.

L’accompagnement haptonomique du bébé permet le développement et la maturation de ses facultés affectives.

Pour la future maman, il existe également des avantages, lui permettant de vivre une grossesse plus consciente et plus saine, en réduisant la peur de l’accouchement. Il permet également une meilleure gestion émotionnelle de la femme pendant la grossesse en réduisant l’anxiété et le stress.

Les meilleurs exercices haptonomiques pendant la grossesse

Ces exercices peuvent être utilisés à partir du cinquième mois de grossesse, car, comme nous l’avons vu, il est beaucoup plus facile de percevoir la position du bébé à ce stade de la grossesse.

Quels sont ces exercices ? Certaines d’entre elles doivent être effectuées au préalable pour connaître la position du bébé et de l’utérus, après quoi il sera plus facile d’établir un contact tactile avec le bébé. Examinons-les ci-dessous :

  • À cinq mois de grossesse, le fond de votre utérus se situe approximativement au niveau de votre nombril. Vous pourrez sentir le fond de votre utérus car vous sentirez une zone bosselée sous vos mains. Placez un mètre ruban jusqu’à cette hauteur et descendez-le jusqu’à votre os pubien. C’est la hauteur de votre utérus pendant votre grossesse. Cette mesure vous permet de voir comment votre utérus se développe au fur et à mesure que le bébé grandit. En fait, cette mesure est généralement prise par les sages-femmes lors des visites pendant la grossesse pour évaluer la croissance utérine. Si vous voulez essayer cet exercice, vous devez le faire en étant allongé sur une surface confortable sur le sol.
  • À partir de la 32e à la 34e semaine de grossesse, vous pouvez commencer à pratiquer la cartographie du ventre afin d’utiliser vos mains pour savoir où se trouve votre bébé. Vous devez être confortablement allongé sur le dos, la tête reposant sur un coussin. Vous devez d’abord localiser le dos de votre bébé (vous aurez quelques repères grâce aux dernières échographies) et à partir de là, avec de l’exploration et de la pratique, vous saurez quelle est sa position et comment il bouge.
  • Les exercices de respiration vous aideront à vous familiariser avec votre volume interne. Respirez de manière détendue, en sentant l’air s’engouffrer dans tous les recoins de votre corps et envelopper le corps de votre bébé lorsque votre ventre se gonfle. Lorsque vous expulsez l’air, vous sentez votre volume interne se réduire et les parois de votre utérus embrasser votre bébé.

Lorsque vous aurez pratiqué ces exercices et que vous connaîtrez mieux la position de votre utérus et de votre bébé, vous pourrez commencer à établir un contact haptonomique prénatal avec vos mains.

Respirez de façon détendue en plaçant vos mains sur votre abdomen, et lorsque vous laissez sortir l’air, profitez du dégonflement et de la contraction de votre ventre pour trouver les limites de votre bébé avec vos doigts. Vous pouvez maintenant le caresser, lui parler ou même essayer de le bercer avec vos mains. La nuit est le meilleur moment de la journée pour faire des exercices d’haptonomie, car les bébés ont tendance à bouger davantage la nuit, et la communication peut donc être plus fluide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *