11 thés à boire pour les règles abondantes

remede règle abondante

Les thés destinés à réguler les menstruations, tels que le thé à la marjolaine ou à l’actée à grappes noires, contiennent des substances qui aident à équilibrer les niveaux d’hormones chez les femmes, permettant ainsi aux menstruations de se produire à une période plus régulière, ainsi que d’aider à réduire les règles abondantes, lorsqu’il est très intense, ou même de soulager les crampes menstruelles.

Cependant, comme la plupart d’entre eux stimulent également la contraction de l’utérus, ils ne doivent pas être utilisés par les femmes enceintes, car ils peuvent augmenter le risque de fausse couche ou provoquer de graves altérations chez le bébé, compromettant le développement moteur et cérébral.

En outre, il est important de consulter un gynécologue lorsque les menstruations sont irrégulières, car il peut s’agir d’un problème à traiter, comme le syndrome des ovaires polykystiques, par exemple.

Découvrez les thés à boire pour les règles abondantes.

Thé à base de feuilles de rue

Un excellent remède maison pour régulariser les menstruations est le thé de rue, car ses propriétés médicinales agissent sur les vaisseaux sanguins en favorisant la circulation.

Ingrédients :

1 cuillère à soupe (dessert) de feuilles de rue ;
1 tasse d’eau bouillante.
Comment se préparer :

Ajoutez les feuilles de rue dans la tasse d’eau bouillante, couvrez et attendez 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le thé soit tiède. Les femmes qui souhaitent réguler leurs menstruations ou rétablir le flux menstruel doivent boire 3 tasses de ce thé par jour, deux jours avant la date probable des menstruations.

Ce thé est contre-indiqué en cas de grossesse, de suspicion de grossesse et pendant l’allaitement.

Thé à l’actée à grappes noires

L’herbe à actée à grappes noires (Cimicífuga racemosa), également appelée actée à grappes noires, possède des isoflavones et de l’acide caféique, qui aident à rétablir un cycle menstruel régulier, en favorisant la menstruation et la relaxation de l’utérus.

Ingrédients :

1 cuillère à café de l’herbe séchée ;
1 tasse d’eau bouillante.
Méthode de préparation :

Placez l’herbe séchée dans la tasse d’eau bouillante et laissez infuser pendant 10 minutes. Après avoir filtré l’infusion, attendez qu’elle soit tiède et buvez-en 2 à 3 tasses par jour. Ce thé peut être utilisé pendant une période de 2 à 3 mois, jusqu’à ce que le cycle soit régulé. Cependant, il ne doit pas être utilisé par les femmes enceintes ou les femmes ayant des antécédents de cancer du sein.

Thé d’igname sauvage

L’igname sauvage, également connue sous le nom de wild yam, est une plante médicinale traditionnellement utilisée pour soulager les symptômes de la ménopause. Cependant, comme il contient une substance qui a un effet similaire à celui des œstrogènes, il peut aider à réguler le cycle menstruel, notamment lorsque l’irrégularité du cycle est due à un déséquilibre des niveaux d’œstrogènes dans l’organisme.

Ingrédients :

1 cuillère à café de racine d’igname sauvage ;
2 tasses d’eau.
Méthode de préparation :

Mettez les racines avec de l’eau à bouillir dans une casserole pendant environ 20 minutes, puis filtrez le thé et buvez 2 à 3 tasses par jour. Ce thé ne doit pas être ingéré pendant la grossesse car il stimule les contractions utérines.

Thé à la cannelle

La cannelle est un excellent remède maison pour réguler le cycle menstruel car elle favorise la contraction de l’utérus et favorise les menstruations.

Ingrédients :

1 bâton de cannelle ;
1 tasse d’eau bouillante ;
1 litre de vin rouge.
Comment se préparer :

Ajoutez le bâton de cannelle dans une casserole d’eau bouillante et laissez-le infuser pendant 5 minutes. Filtrez ensuite l’infusion et ajoutez le vin rouge. Portez le mélange à ébullition et laissez bouillir pendant 5 minutes.

Placez ce sirop dans une bouteille en verre foncé dans un endroit frais et sec. Prenez 200 ml chaque jour pour la première fois et arrêtez de le prendre le premier jour des menstruations. Les mois suivants, vous devez le prendre 5 jours avant la date à laquelle vous avez arrêté la veille, c’est-à-dire 5 jours avant le 1er jour des règles du mois précédent.

Infusion de persil

Le persil, en plus de son utilisation culinaire, peut également être utilisé comme remède maison grâce à ses propriétés, dont celle de réguler le cycle menstruel, car il est capable de le stimuler.

Ingrédients :

10 grammes de feuilles de persil ;
1 litre d’eau bouillante.
Comment se préparer :

Pour préparer l’infusion, mettez les feuilles de persil dans l’eau bouillante et laissez infuser pendant 10 minutes, filtrez et buvez 1 tasse, 3 fois par jour, de préférence avant les repas.

Thé à l’origan

L’origan est une herbe aromatique qui est utilisée dans certaines cultures pour augmenter la circulation sanguine dans l’utérus et stimuler les contractions utérines. Il est utilisé en fin de grossesse pour faciliter le travail. Cependant, grâce à ses propriétés, l’origan est capable de stimuler les menstruations.

Ingrédients :

1 cuillère à soupe d’origan ;
1 tasse d’eau bouillante.
Comment se préparer :

Placez 1 tasse d’eau bouillante sur les feuilles d’origan pendant 5 minutes. Laissez ensuite refroidir légèrement, filtrez et buvez 2 à 3 fois par jour.

Thé au gattilier

La tisane de gattilier (Vitex agnus-castus), est riche en flavonoïdes, huiles essentielles, iridoïdes et glycosides, qui aident à équilibrer les hormones féminines, en régulant le cycle menstruel, en cas d’intervalles très courts ou très longs entre chaque menstruation, d’absence de menstruation ou de syndrome des ovaires polykystiques, par exemple.

Ingrédients :

1 cuillère à café de fruit de gattilier ;
300 ml d’eau.
Comment se préparer :

Ajouter les ingrédients et porter à ébullition, faire bouillir pendant environ 3 à 4 minutes. Couvrez et laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez et buvez jusqu’à 2 tasses de ce thé par jour pendant 3 mois.

La tisane de gattilier ne doit pas être utilisée par les personnes de moins de 18 ans, ni en cas de grossesse, d’allaitement, de femmes suivant un traitement hormonal et prenant des contraceptifs oraux ou des hormones sexuelles.

Il faut être prudent lorsqu’on consomme de grandes quantités de ce thé, car il peut causer des problèmes intestinaux.

Thé à la marjolaine

Le thé à la marjolaine (Origanum majorana) peut aider à réguler les menstruations, notamment en cas de syndrome des ovaires polykystiques, car il peut améliorer la résistance à l’insuline, fréquente dans ce type de maladie.

Ingrédients :

20 g de feuilles de marjolaine ;
1 litre d’eau.
Comment se préparer :

Portez l’eau à ébullition et lorsqu’elle est bouillante, éteignez le feu et ajoutez les feuilles de marjolaine. Laissez infuser pendant environ 10 minutes, filtrez et buvez jusqu’à 3 tasses par jour.

L’utilisation de la marjolaine n’est pas indiquée pendant la grossesse, ni chez les filles de moins de 12 ans, car cette plante peut provoquer des altérations hormonales pouvant influencer le développement du bébé et la puberté des filles.

Thé à l’angélique

Le thé à l’angélique (Angelica sinensis), également connu sous le nom de dong quai, est un bon choix de remède maison pour réguler les menstruations, car il aide à améliorer le flux sanguin vers les organes reproducteurs, en plus de stimuler les muscles utérins, d’améliorer la fonction des ovaires, notamment en augmentant la fertilité.

Ingrédients :

20 g de racine d’angélique ;
800 ml d’eau bouillante.
Méthode de préparation :

Ajouter la racine d’angélique à l’eau bouillante et laisser infuser pendant 10 minutes. Puis filtrez et buvez 1 tasse 3 fois par jour.

Tisane de calendula

La tisane de calendula avec de l’anis et de la noix de muscade, grâce à ses propriétés antispasmodiques, analgésiques, anti-inflammatoires et apaisantes, peut également aider à réguler le cycle menstruel et à atténuer les crampes qui peuvent survenir pendant les règles.

Ingrédients :

1 poignée de fleurs de souci ;
1 cuillère à café de noix de muscade ;
1 cuillère à café d’anis ;
1 verre d’eau.
Comment se préparer :

Placez tous les ingrédients dans une casserole et faites bouillir pendant 10 minutes. Puis éteignez le feu, couvrez et laissez refroidir. Ensuite, sucrez à votre goût, filtrez et buvez 2 fois par jour.

Thé de palmier nain

Le thé de palmier nain contient des acides gras et des phytoestrogènes qui peuvent contribuer à favoriser le bon fonctionnement des ovaires, notamment chez les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques, ce qui permet de réguler le cycle menstruel.

Ingrédients :

1 cuillère à soupe de poudre de palmier nain ;
1 verre d’eau.
Comment se préparer :

Ajoutez la poudre de palmier nain à un verre d’eau et mélangez jusqu’à dissolution complète. Buvez 2 fois par jour.

Le thé de palmier nain ne doit pas être utilisé par les femmes enceintes ou allaitantes, ni par les femmes souffrant de problèmes de coagulation sanguine, comme l’hémophilie, de maladies du foie, comme l’insuffisance hépatique, ou de problèmes au niveau du pancréas, comme la pancréatite, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *