Accéder au contenu principal

Le soleil, la mer et Mayoparasol

On se retrouve aujourd'hui pour parler de la marque Mayoparasol que j'ai eu plaisir à découvrir lors du salon babycool en septembre 2017 et avec laquelle j'ai la chance de collaborer cette saison.


Mayoparasol c'est quoi ? 

Les experts français de l'anti UV pour les grands et les petits. L'entreprise a été créée par deux mamans. Anne, qui a rapporté le concept du maillot anti-UV d'Asie du Sud Est en 2001 après plusieurs années l'expatriation durant lesquelles elle utilisait les dit maillots sur ses enfants. Et Sandra, qui a prit le relais en 2016.

Avant tout, Mayoparasol est une entreprise à l'écoute de ses clients. Leur but est de mettre en valeur la qualité et la protection sans oublier qu'un vêtement doit être beau et confortable !

Leurs vêtements de baignade sont reconnus pour leur qualité par de grandes enseignes de la puériculture, des pharmacies, magasins de sports etc. La preuve en est : la marque "Sophie la Girafe" leur a confié sa licence pour les maillots anti UV depuis 2011!

Les labels et certifications : 

• label oeko tex standard 100 : tissus garantie sans substances nocives pour l'utilisation en puériculture et le contact avec la peau de bébé.
• indice UPF 50+ et protection solaire maximum : tissus testés en laboratoire indépendant et certifiés UPF 50+ secs ou mouillés.
• certains vêtements sont certifiés Econyl. Cela signifie que les fils qui composent le tissus sont issus du recyclage des filets de pêche (je trouve ça tellement génial!).

La gamme : 

La marque propose de nombreux modèles et motifs pour satisfaire au mieux les envies et besoins des parents pour leurs enfants.


• chapeaux et casquettes
• boxer et culotte de bain
• maillot 1 et 2 pièces pour fille
• tee shirt manches longues ou courtes
• leggings
• combinaisons manches courtes et "short" ou manches longues avec jambes
• combinaisons en néoprène
• culottes anti fuites pour bébé nageur
• bonnet de piscine

Du rose, du bleu, du vert, des pois, des rayures vous trouverez forcément un article à votre goût. Les vêtements sont disponibles du 0 au 12 ans. Il existe également toute une gamme de vêtements adultes que je vous invite à découvrir sur le site de Mayoparasol.

Mon avis :

Les vêtements sont d'une grande qualité, le tissus est très doux ce qui les rend vraiment confortables pour les petits comme pour les grands.



Les couleurs ont du peps, les motifs sont originaux.



J'apprécie les fermetures éclair sur les tee shirts et la combinaison, le vêtement est beaucoup plus simple à enfiler pour l'enfant. De même pour les pressions à l'entre-jambe sur le maillot de bain une pièce, super pratique pour le passage aux toilettes avant/pendant/après la baignade!



Et de même sur la combinaison bébé pour le changement de couches.


Suite à sa brûlure fin 2015, j'avais acheté une combinaison Mayoparasol pour Lou-Anaé et je peux donc vous garantir l'efficacité de leurs vêtements anti UV!


Et vous, vous utilisez ce genre de produits l'été ou uniquement une crème solaire ? Pouvez-vous m'expliquer pourquoi?

À très vite

Sigrid 😘

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mère de famille nombreuse : 10 phrases qui énervent !

Si vous êtes mère d'une famille nombreuse, vous avez déjà dû entendre ces phrases, et avouons-le c'est agaçant voir souvent énervant. 
Famille, amis ou bien même des inconnus, nombreux sont ceux qui glissent ces phrases, l'air de rien, dans une discussion. Souvent synonymes du jugements, elles persécutent les multiparts et j'en ai ma claque!
D'ailleurs c'est quoi une famille nombreuse? 2 enfants, 4, 6, 8 ou bien même 10? Comme souvent, je n'aime pas être cataloguée. Sommes nous donc une famille nombreuse ? Je répondrai simplement "Non, juste ce qu'il fallait à notre bonheur" ❤

"Ils sont tous à vous?" - Non Non il y en a 2 que je trouvais beaux dans la rue donc je me suis servie!"C'était voulu?" - Sachez que grossesse surprise ou pas, nous avons toujours le choix, donc oui c'était voulu! Non mais..."Vous savez que la contraception existe?" - Ah bah non tiens, première nouvelle! "Ils sont tous du même…

Twistshake baby, le biberon nouvelle génération.

Aujourd'hui on va parler biberon! Bébé renard a été allaité exclusivement jusqu'au jour de ses 2 mois mais étant sous-alimenté au sein et ayant moi-même une très forte baisse de lactation, nous avons dû abandonner notre aventure lactée pour commencer celle des biberons et du lait artificiel. Souffrant d'un léger reflux je donne à bébé renard un lait épaissi. Au départ je lui donnais dans les biberons anti-coliques de la marque MAM comme je l'avais fait pour mes deux filles. 
Mais comme je suis curieuse, j'ai voulu trouver une nouvelle marque de biberon à tester avec lui. En farfouillant sur instagram, je suis tombée sur la marque suédoise Twistshake baby et ça a été la révélation, c'était CE biberon que je voulais tester avec bébé renard! 


Pourquoi? Tout simplement parce que je ne connaissais personne dans mon entourage qui utilisait ce biberon et que je suis tombée amoureuse du design et des couleurs qu'ils proposent! Des coloris très flashys voir même fl…

Accouchement : violences obstétricales et personnel soignant méprisant

Plus de 4 mois après la naissance de Lola-Swan j'ai envie d'aborder un sujet tabou avec vous.

Comme vous avez pu le lire ici, cet accouchement n'a pas été des plus simples pour moi. Et j'ai eu besoin d'un peu de temps avant de pouvoir vous raconter d'autres détails de ce moment si particulier.


• le personnel soignant méprisant alias la sage femme en service ce soir là : 

À peine me suis-je retrouvée devant elle que je savais déjà que ça n'allait pas être le grand amour entre nous. Elle m'a vu arriver sur mon fauteuil roulant (l'entrée des urgences étant totalement à l'opposé de la maternité ça nous a été d'une grande aide) et m'a accueilli avec un "bah ma petite dame, il va falloir se lever pour aller jusqu'à la salle, vous pouvez tout de même encore marcher!". Oui tellement pro qu'elle a su juger de mon état en une demie seconde et par la même occasion me mettre de mauvaise humeur.

S'en suit avec l'ouverture de…