Accéder au contenu principal

Adieu les hormones, bonjour stérilet au cuivre



Après mon accouchement, j'ai automatiquement reçu une ordonnance pour une pilule contraceptive sans interruption. Le sujet n'avait jamais été abordé avec mon gynécologue pendant mon suivi de grossesse et le jour de la sortie de la maternité il m'a tendu son ordonnance en me disant "voilà ta contraception, commences là dans X jours et on avisera lors de la consultation post partum!"

J'ai trouvé ça déplacé de m'imposer cette méthode de contraception sans même me demander si ça me convenait ou même sans savoir si j'avais envie d'un contraceptif quel qu'il soit... Bien entendu après 4 enfants en moins de 4 ans et demi j'avais BESOIN d'un contraceptif mais pas forcément n'importe lequel! Bref vu que la discussion était fermée, j'ai été chercher la pilule et je me suis exécutée : erreur...

Certes, grâce à cette pilule contraceptive je n'avais plus de règles (ni de libido d'ailleurs) mais j'avais des sautes d'humeur et de gros soucis digestif (une sorte de gastro à chaque ovulation et à chaque fois où j'aurai du avoir mes règles mais que rien n'arrivait). J'avais également de fortes douleurs dans le bas du dos, comme en fin de grossesse. Bref c'était la catastrophe et j'ai mit du temps (trop) à réagir.

Début décembre j'ai poussé la porte de chez ma sage femme et j'ai enfin osé dire que plus rien n'allait certainement à cause de cette contraception. Je lui ai parlé de mon souhait de passer à une méthode dite "sans hormones" et que donc je pensais me tourner vers le stérilet au cuivre. Ni une ni deux, 1h plus tard je ressortait avec mon ordonnance et un autre rdv la semaine d'après pour la pose du dit stérilet.

Venons-en à la pose justement : 1h avant le rendez-vous j'ai avalé mes 2 spasfon, j'ai respiré un bon coup et je me suis dit que c'était enfin le début d'une "nouvelle vie"! Je n'ai absolument senti lorsque la sage femme a introduit le stérilet. Par contre, moins d'une heure après j'ai été prise de terribles contractions qui se sont calmées avec de nouveaux cachets et une petite sieste.

J'ai eu des saignements durant 3 semaines environ et les 3 premiers mois ont été chaotiques. Des douleurs atroces avant et pendant les règles, qui se diffusaient du bas du dos jusqu'aux cuisses. De même pendant les périodes d'ovulation. On m'avait parlé de règles très abondantes et pas du tout douloureuses et moi c'était tout le contraire : j'avais in flux extrêmement réduit mais de fortes douleurs... j'étais perdue je dois l'avouer. En mars j'ai décidé de reprendre rendez-vous avec ma sage femme afin de faire le point.

Pour elle comme pour moi, il était clair que cette situation n'était pas normale. Écartant une possibilité de GEU (grossesse extra utérine), c'était donc certainement le stérilet qui était trop grand pour mon utérus (oui malgré 4 enfants cela ne veut rien dire!) et je suis ressortie avec une ordonnance pour un mini stérilet en argent cette fois-ci.

Le jour du rendez-vous, cela faisait quelques jours que mes règles étaient là et elles n'étaient plus douloureuses. Nous avons donc décidé de mettre de côté le stérilet en argent et de laisser encore un peu de temps à celui en cuivre pour faire ses preuves.

En définitive il aura fallu 4 mois à mon corps pour s'habituer à cohabiter avec son nouvel associé mais tout est rentré dans l'ordre et me voilà tranquille pour les 5 années à venir (en théorie 🤣)! Je ne suis pas mécontente de ne plus m'imposer une dose d'hormones inutilement (dans mon cas).

Sachez tout de même qu'il est préférable de faire vérifier la position de son stérilet une fois par an (ou de le faire vous même si l'exploration de votre anatomie ne vous dérange pas). À noter aussi qu'une grosse prise ou perte de poids peut faire bouger le dit stérilet et donc le rendre inefficace!

Et chez vous, la contraception ça dit quoi?

À très vite

Sigrid 😘

Commentaires

  1. Alors moi je n'ai jamais eu d'effet secondaires après la pose c'est juste la contraception parfaite pour mon corps. Attention à l'utilisation de la coup en revanche : c'est comme ça que mon stérilet à migré et que je me suis retrouvée enceinte de Margaux ;) Aujourd'hui je recommence stérilet en cuivre + cup mais avec un contrôle tous les 6 mois avec ma sage femme cette fois ! Je ne voudrais aucune autre contraception ni utiliser des tampons ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ma sage femme m'a prévenue qu'avec la cup et l'effet ventouse ça pouvait déplacer le stérilet ! Si je pouvais éviter bébé 5 ça serait bien.... c'est aussi le but de ce dernier essai contraceptif ! Merci pour ton retour 😊

      Supprimer
  2. moi je l'ai mis entre ma 1ere grossesse et la 2eme ! j'ai beaucoup souffert pendant que je l'ai porté pendant ovulation et periode de regles ! Ne voulant plus d'hormones à nouveau, je dois a nouveau poser ce sterilet cuivre mais du coup j'apprehende avec ma 1ere expérience !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Twistshake baby, le biberon nouvelle génération.

Aujourd'hui on va parler biberon! Bébé renard a été allaité exclusivement jusqu'au jour de ses 2 mois mais étant sous-alimenté au sein et ayant moi-même une très forte baisse de lactation, nous avons dû abandonner notre aventure lactée pour commencer celle des biberons et du lait artificiel. Souffrant d'un léger reflux je donne à bébé renard un lait épaissi. Au départ je lui donnais dans les biberons anti-coliques de la marque MAM comme je l'avais fait pour mes deux filles. 
Mais comme je suis curieuse, j'ai voulu trouver une nouvelle marque de biberon à tester avec lui. En farfouillant sur instagram, je suis tombée sur la marque suédoise Twistshake baby et ça a été la révélation, c'était CE biberon que je voulais tester avec bébé renard! 


Pourquoi? Tout simplement parce que je ne connaissais personne dans mon entourage qui utilisait ce biberon et que je suis tombée amoureuse du design et des couleurs qu'ils proposent! Des coloris très flashys voir même fl…

Mère de famille nombreuse : 10 phrases qui énervent !

Si vous êtes mère d'une famille nombreuse, vous avez déjà dû entendre ces phrases, et avouons-le c'est agaçant voir souvent énervant. 
Famille, amis ou bien même des inconnus, nombreux sont ceux qui glissent ces phrases, l'air de rien, dans une discussion. Souvent synonymes du jugements, elles persécutent les multiparts et j'en ai ma claque!
D'ailleurs c'est quoi une famille nombreuse? 2 enfants, 4, 6, 8 ou bien même 10? Comme souvent, je n'aime pas être cataloguée. Sommes nous donc une famille nombreuse ? Je répondrai simplement "Non, juste ce qu'il fallait à notre bonheur" ❤

"Ils sont tous à vous?" - Non Non il y en a 2 que je trouvais beaux dans la rue donc je me suis servie!"C'était voulu?" - Sachez que grossesse surprise ou pas, nous avons toujours le choix, donc oui c'était voulu! Non mais..."Vous savez que la contraception existe?" - Ah bah non tiens, première nouvelle! "Ils sont tous du même…

Une mère fatiguée ? jamais !

Après plusieurs semaines de vertiges et de migraines, je me suis décidée à passer la porte d'un médecin généraliste chez qui je n'avais pas prit la peine d'aller depuis facilement 3 ans.

Il aura suffit de quelques explications de ma part et d'une prise de tension particulièrement basse pour qu'elle me glisse ces quelques mots qui ont sonnés extrêmement juste à mon oreille " vous savez, les mères pensent qu'elles ne doivent pas être fatiguées, que dans l'action elles gèrent tout et que ça convient à tout le monde, qu'elles font tout pour donner l'apparence d'une mère qui va bien mais sachez que vous AVEZ le DROIT d'être fatiguée et aujourd'hui il en va de votre santé".

C'est vrai, tellement vrai. Je ne dis pas souvent que je suis fatiguée car même mon mari ça le fait sourire d'entendre ça alors que je suis "à la maison", que je ne "fais rien", que je ne me lève pas le matin etc etc. J'ai donc pri…