Accéder au contenu principal

Je ne suis pas une mère bienveillante - un pavé dans la mare

La bienveillance est le nouveau terme à la mode dans le vocabulaire et l'éducation des futurs et jeunes parents. Tout un art si on écoute certain et quelque chose de naturel pour d'autres. Une chose est sûre, de nos jours IL FAUT être bienveillant, dans son foyer, avec ses enfants, avec les autres.

À l'éducation bienveillante s'ajoute souvent la méthode Montessori, l'utilisation de jeux libres, en bois etc etc. Je ne suis pas contre et il y a même certaines choses qui me plaisent et m'inspirent. D'autres aspects, par contre, ne me correspondent pas et je n'ai donc aucune honte à fonctionner autrement avec mes enfants. Prenons l'exemple du lit au sol dès la naissance (ou quelques mois), ça me paraît absolument inenvisageable à la maison. J'aurai trop peur pour mes enfants et je trouve l'utilisation d'un berceau puis d'un lit à barreaux beaucoup plus appropriée et rassurante.

J'ai souvent lu des parents bienveillants qui disaient se sentir en marge de la société mais je peux vous dire qu'aujourd'hui c'est moi qui me sent différente en ne me définissant pas comme une mère bienveillante.

Je n'ai jamais lu un livre d'Isabelle tructruc pour comprendre les émotions de mes enfants ou encore pour trouver des solutions face aux problèmes que je rencontre avec eux. Non pas que je sois illettrée mais j'ai un peu de mal à croire que cette méthode, ce mode de vie qu'est la bienveillance soit adaptée à tous les parents/enfants/famille. Un peu comme quand on te parle d'un super régime miracle mais que chez toi les kilos restent bien incrustés! Et puis si le secret d'une éducation réussie (ça existe ?) résidait dans les livres ça se saurait non?

Attention, je ne dis pas que c'est mal de vouloir ou d'être bienveillant, je dis juste que personnellement je ne me reconnais pas dans les grandes lignes directrices de ce nouveau phénomène de mode (oui pour moi s'en est clairement un). J'aime me sentir libre dans mes choix, mes agissements et il paraît même que c'est en faisant des erreurs qu'on apprend!

Ce n'est pas pour autant que nous ne sommes pas civilisés, nous ne faisons pas que crier et punir à la maison. Nous vivons beaucoup de moments de partage avec nos enfants, de douceur, d'apprentissage, de jeux etc. MAIS il m'arrive parfois (trop souvent?) de crier sur les enfants, voir même de hurler de colère et de fatigue mais je trouve ça simplement HUMAIN!

Être dans le contrôle permanent, ne pas dire un mot plus haut que l'autre, se rendre malade parce qu'on a osé hausser le ton sur son enfant voir même le punir, ce n'est pas moi, ce n'est pas dans ma nature. Bien sûr que je le regrette quand je m'emporte mais il faut aussi avouer que bon sang : ça soulage !

Je ne me sens pas mauvaise mère pour autant. Je fais de mon mieux, toujours avec amour. Parfois dans la douceur, parfois dans la colère.

On rapporte souvent à la bienveillance, le portage, le maternage et l'allaitement, une sorte de combo, le schéma de la mère parfaite. Enfin plutôt de la mère dite parfaite ! D'une parce que la perfection n'existe pas et que si vous faites tout ça dans le but de simplement suivre une mode, vous sentir comme les autres, il n'en sortira rien de bon.  Je pratique le portage mais je n'allaite pas par exemple. Pour ce qui est du maternage, je n'ai jamais trop compris le sens de ce mot puisque s'occuper de son enfant c'est l'essence même du rôle de la mère et c'est donc intuitif, naturel.

Pour moi le plus simple est de rester soi même et d'oublier tout ce battage médiatique autour de ce qu'on appelle la bienveillance. On en entend tellement parler pour tout et n'importe quoi qu'à force j'ai du mal à définir le sens ce mot. Une méthode éducative, un mode de vie, un état d'esprit ?

Bref, sachez qu'ici on ne prône pas la bienveillance (mais on ne la dénigre pas non plus car chacun est bien libre de vivre sa vie comme il l'entend) et que si c'est pareil pour vous, vous n'êtes pas seuls !

À très bientôt,

Sigrid 😘

Commentaires

  1. Voilà mon opinion parfaitement résumée! je ne jette pas la pierre à celles qui ne jurent que par ces préceptes, j'attends qu'on ne me jette pas non plus la pierre pour fonctionner comme je l'entends, avec mon intuition, sans me préoccuper ce qui est aujourd'hui mieux vu. Ma bienveillance est là, mais elle est plus diffuse, moins démonstrative, et c'est une bienveillance de bon sens que je ne cherche ni dans les livres, ni dans un matériel adapté.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que c'est un état d'esprit, une façon de penser, ce n'est pas une "méthode" tout comme les livres n'apportent pas de solution miracle malheureusement, ils ne donnent que quelques pistes. Perso j'aimerai être plus bienveillante pour moi c'est tendre vers un mieux-être familial mais c'est dur, d'ailleurs je l'avais déjà écrit il y a 2 ans http://maman-arrive.overblog.com/2015/03/l-env-c-est-difficile-mais-j-essaie-j-y-travaille.html. Fais du mieux que tu peux et comme tu le sens ;-)

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ton article. Moi non plus je n'ai pas lu Isabelle tructruc et j'en ai pas envie. Je te rejoint sur la comparaison avec livre de régime. Je trouve comme toi que c'est un terme à la mode. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Coucou je suis tout à fait d'accord avec toi et me reconnais bien dans tes paroles. Et perso bin c est comme ça et pas autrement et qu'on me dise pas blabla blablI que je suis pas dans le moule ou bonne mère etc ..parce que ça va ruer ��. Perso ma fille n'a pas été élevé avec ses méthodes la et elle est pas malheureuse et bien dans ses baskets même vu par le monde extérieur ! Et dieu seul sait que je crie etc ��. (Kidou Anne) ����

    RépondreSupprimer
  5. Les mères subissent une telle pression sociale de nos jours qu'on en vient à culpabiliser de ne pas être comme ceci ou comme cela. Allaitement, portage, zéro déchet, bio, végan... combien de fois sommes-nous confrontées au regard et au jugement des autres parce que notre manière de faire est différente de la leur ?
    Si la bienveillance commençait par essayer de comprendre les autres, sans les juger, je crois bien que bon nombre de mamans n'aurait plus à se poser ce genre de question :-)
    Tous les parents sont "bienveillants" si on considère que la bienveillance c'est vouloir que l'autre se sente bien en y veillant.
    Alors tu n'as pas besoin d'étiquette pour savoir que tu fais ce que tu penses être le mieux pour tes enfants, ta famille. Et ça, c'est déjà être une super maman :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mère de famille nombreuse : 10 phrases qui énervent !

Si vous êtes mère d'une famille nombreuse, vous avez déjà dû entendre ces phrases, et avouons-le c'est agaçant voir souvent énervant. 
Famille, amis ou bien même des inconnus, nombreux sont ceux qui glissent ces phrases, l'air de rien, dans une discussion. Souvent synonymes du jugements, elles persécutent les multiparts et j'en ai ma claque!
D'ailleurs c'est quoi une famille nombreuse? 2 enfants, 4, 6, 8 ou bien même 10? Comme souvent, je n'aime pas être cataloguée. Sommes nous donc une famille nombreuse ? Je répondrai simplement "Non, juste ce qu'il fallait à notre bonheur" ❤

"Ils sont tous à vous?" - Non Non il y en a 2 que je trouvais beaux dans la rue donc je me suis servie!"C'était voulu?" - Sachez que grossesse surprise ou pas, nous avons toujours le choix, donc oui c'était voulu! Non mais..."Vous savez que la contraception existe?" - Ah bah non tiens, première nouvelle! "Ils sont tous du même…

Twistshake baby, le biberon nouvelle génération.

Aujourd'hui on va parler biberon! Bébé renard a été allaité exclusivement jusqu'au jour de ses 2 mois mais étant sous-alimenté au sein et ayant moi-même une très forte baisse de lactation, nous avons dû abandonner notre aventure lactée pour commencer celle des biberons et du lait artificiel. Souffrant d'un léger reflux je donne à bébé renard un lait épaissi. Au départ je lui donnais dans les biberons anti-coliques de la marque MAM comme je l'avais fait pour mes deux filles. 
Mais comme je suis curieuse, j'ai voulu trouver une nouvelle marque de biberon à tester avec lui. En farfouillant sur instagram, je suis tombée sur la marque suédoise Twistshake baby et ça a été la révélation, c'était CE biberon que je voulais tester avec bébé renard! 


Pourquoi? Tout simplement parce que je ne connaissais personne dans mon entourage qui utilisait ce biberon et que je suis tombée amoureuse du design et des couleurs qu'ils proposent! Des coloris très flashys voir même fl…

Accouchement : violences obstétricales et personnel soignant méprisant

Plus de 4 mois après la naissance de Lola-Swan j'ai envie d'aborder un sujet tabou avec vous.

Comme vous avez pu le lire ici, cet accouchement n'a pas été des plus simples pour moi. Et j'ai eu besoin d'un peu de temps avant de pouvoir vous raconter d'autres détails de ce moment si particulier.


• le personnel soignant méprisant alias la sage femme en service ce soir là : 

À peine me suis-je retrouvée devant elle que je savais déjà que ça n'allait pas être le grand amour entre nous. Elle m'a vu arriver sur mon fauteuil roulant (l'entrée des urgences étant totalement à l'opposé de la maternité ça nous a été d'une grande aide) et m'a accueilli avec un "bah ma petite dame, il va falloir se lever pour aller jusqu'à la salle, vous pouvez tout de même encore marcher!". Oui tellement pro qu'elle a su juger de mon état en une demie seconde et par la même occasion me mettre de mauvaise humeur.

S'en suit avec l'ouverture de…