Accéder au contenu principal

Lettre ouverte à mon fils

Je me souviens du jour où nous avons appris que tu serais un petit garçon. J'étais à la fois excitée et angoissée.

J'allais enfin pouvoir acheter du bleu (Oui je suis très rose pour les filles et du coup j'ai été très bleu pour la layette garçon!), choisir un prénom masculin et enfin découvrir cette relation mère/fils dont on me parlait tant.

Mais j'étais aussi angoissée par le changement, la peur de ne pas savoir comment m'y prendre avec toi alors que finalement le genre n'a rien à voir la dedans.

Ta venue au monde restera un souvenir merveilleux, un accouchement doux, ni trop rapide ni trop long, pendant lequel j'ai pu me faire à l'idée que tu allais arriver, grâce auquel j'ai pu sentir des sensations sans pour autant souffrir. Ton papa a pu couper le cordon pour la première fois (malgré les 2 accouchements de tes soeurs auparavant), j'ai pu profité de toi pendant de longues heures en peau à peau et te laisser découvrir l'allaitement.

J'étais zen, toi aussi, l'allaitement a été très vite mis en place et se fut le cas pendant 2 mois. Des moments juste entre toi et moi, pas toujours simple, mais c'était notre petit truc à nous.

Tu aimais être porté et bercé. Tu aimais ce contact et en y repensant bien c'est toujours le cas aujourd'hui. Un besoin intense de moi, de ton papa et tu commences même à être en demande avec tes soeurs.

Tu aimes te blottir au creux de mon cou quand je te porte pour aller au lit, tu te niches sur moi quand je suis dans le canapé, un peu comme si finalement le temps s'était arrêté entre ta naissance et aujourd'hui.

J'y suis certainement pour beaucoup, j'ai souvent l'impression de faire comme si tu étais le "petit dernier" alors qu'en fait, il n'en est rien. C'est plus fort que moi, je ne veux pas te voir évoluer trop loin de moi, comme si j'avais peur que ce lien si particulier entre nous ne se brise trop tôt.

Pourtant, saches que chacun de tes progrès me rende fière. Même si j'aime que tu prennes ton temps dans les apprentissages, afin de te voir encore comme mon tout petit, je ne veux pas être un frein dans tes découvertes.

Aujourd'hui tu as 2 ans, et de nombreuses étapes nous attendent. Explore le monde à ton rythme, pourvu que je ne sois jamais loin de toi.

Je t'aime

Maman


Commentaires

  1. Bon, bah tu m'as tiré une larme. ❤️ Bon anniversaire Louis-Maël. ������

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mère de famille nombreuse : 10 phrases qui énervent !

Si vous êtes mère d'une famille nombreuse, vous avez déjà dû entendre ces phrases, et avouons-le c'est agaçant voir souvent énervant. 
Famille, amis ou bien même des inconnus, nombreux sont ceux qui glissent ces phrases, l'air de rien, dans une discussion. Souvent synonymes du jugements, elles persécutent les multiparts et j'en ai ma claque!
D'ailleurs c'est quoi une famille nombreuse? 2 enfants, 4, 6, 8 ou bien même 10? Comme souvent, je n'aime pas être cataloguée. Sommes nous donc une famille nombreuse ? Je répondrai simplement "Non, juste ce qu'il fallait à notre bonheur" ❤

"Ils sont tous à vous?" - Non Non il y en a 2 que je trouvais beaux dans la rue donc je me suis servie!"C'était voulu?" - Sachez que grossesse surprise ou pas, nous avons toujours le choix, donc oui c'était voulu! Non mais..."Vous savez que la contraception existe?" - Ah bah non tiens, première nouvelle! "Ils sont tous du même…

Twistshake baby, le biberon nouvelle génération.

Aujourd'hui on va parler biberon! Bébé renard a été allaité exclusivement jusqu'au jour de ses 2 mois mais étant sous-alimenté au sein et ayant moi-même une très forte baisse de lactation, nous avons dû abandonner notre aventure lactée pour commencer celle des biberons et du lait artificiel. Souffrant d'un léger reflux je donne à bébé renard un lait épaissi. Au départ je lui donnais dans les biberons anti-coliques de la marque MAM comme je l'avais fait pour mes deux filles. 
Mais comme je suis curieuse, j'ai voulu trouver une nouvelle marque de biberon à tester avec lui. En farfouillant sur instagram, je suis tombée sur la marque suédoise Twistshake baby et ça a été la révélation, c'était CE biberon que je voulais tester avec bébé renard! 


Pourquoi? Tout simplement parce que je ne connaissais personne dans mon entourage qui utilisait ce biberon et que je suis tombée amoureuse du design et des couleurs qu'ils proposent! Des coloris très flashys voir même fl…

Accouchement : violences obstétricales et personnel soignant méprisant

Plus de 4 mois après la naissance de Lola-Swan j'ai envie d'aborder un sujet tabou avec vous.

Comme vous avez pu le lire ici, cet accouchement n'a pas été des plus simples pour moi. Et j'ai eu besoin d'un peu de temps avant de pouvoir vous raconter d'autres détails de ce moment si particulier.


• le personnel soignant méprisant alias la sage femme en service ce soir là : 

À peine me suis-je retrouvée devant elle que je savais déjà que ça n'allait pas être le grand amour entre nous. Elle m'a vu arriver sur mon fauteuil roulant (l'entrée des urgences étant totalement à l'opposé de la maternité ça nous a été d'une grande aide) et m'a accueilli avec un "bah ma petite dame, il va falloir se lever pour aller jusqu'à la salle, vous pouvez tout de même encore marcher!". Oui tellement pro qu'elle a su juger de mon état en une demie seconde et par la même occasion me mettre de mauvaise humeur.

S'en suit avec l'ouverture de…