Accéder au contenu principal

Angoisse de la séparation - jusqu'à quel âge ?

On parle souvent de l'angoisse de la séparation chez le bébé entre 8 mois et 1 an. Nous ne l'avons pas vraiment vécu avec nos deux premiers enfants et je pensais que Louis-Maël, bientôt 2 ans, passerai également à côté de cette phase plutôt critique pour l'enfant comme pour les parents.

Hors depuis une semaine, ce petit garçon est méconnaissable. Lui, qui jouait seul sans soucis, était avenant avec tout le monde, voilà qu'il se met en état de stress dès que son père ou moi quittont la pièce. À peine nous a-t-il entendu tourner les talons qu'il se met à nous chercher en pleurant, criant "maman/papa t'es où ?!" (Oui, il y a quelques avancées dans son langage!) Je ne peux absolument rien faire sans qu'il se mette à pleurer si je ne suis plus dans son champ de vision.

Au départ, je pensais qu'il se jouait un peu de nous, ses grandes soeurs n'étant pas là, je me suis dit qu'il était en demande d'attention et de moments privilégiés avec nous. Mais plus les jours passent, plus je remarque qu'il est vraiment angoissé quand je quitte la pièce. C'est vraiment déstabilisant car je ne sais pas comment réagir face à cette situation. Il en vient même à dire "au revoir" plusieurs fois avant de s'endormir, comme s'il reculait le moment ou nous allons fermer la porte de sa chambre et donc le laisser seul. Sans parler des réveils nocturnes pour être câliné et/ou bercé qui deviennent de plus en plus fréquents (coucou papa!).

Avez-vous déjà connu cette situation avec un enfant environ du même âge? Comment avez vous réagi, quelles ont été vos astuces pour passer à une autre étape en douceur?

Merci d'avance pour vos témoignages ❤

À très vite

Sigrid 😘

Commentaires

  1. Bonjour,
    Mon loulou de 26 mois fait exactement la même chose depuis 2 mois. En fait depuis mon séjour à la maternité pour la naissance de son petit frère. Il a dû déloger pour la 1ère fois et ça a cassé quelque chose �� pourtant il a l'habitude des siestes chez sa mamy, il aime y aller. C'est un enfant qui va à la crèche donc habitué à la séparation mais malgré ça, dur dur. .. Il crie quand il ne nous voit plus mêtes si on est juste à côté ou derrière lui. Il se réveille la nuit en pleurant. .. On le rassure, on le câline, on ne s'éloigne jamais sans lui dire où on va. Ça commence à s'améliorer. Je suppose qu'il faut du temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que le temps est la meilleure solution, c'est tellement déstabilisant de le voir si angoissé... ce n'est vraiment pas dans ses habitudes :(

      Courage à vous et merci 😘

      Supprimer
  2. Ça peut venir, partir et revenir. Dis-toi que c'est signe d'une bonne évolution cette période d'angoisse de séparation.
    Gabriel l'a fait vers 8/9 mois, puis ça s'est calmé puis il l'a refait vers 13/14 mois, ça s'est calmé et il l'a refait un peu depuis la rentrée chez la nounou, et là, ça se calme.
    Ça se trouve ça reviendra plus tard.
    Courage. ❤️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment déstabilisant quand on n'a pas connu ça avec les autres... On va être patients et l'accompagner...

      Courage à toi aussi alors car c'est vraiment pas facile ❤

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Twistshake baby, le biberon nouvelle génération.

Aujourd'hui on va parler biberon! Bébé renard a été allaité exclusivement jusqu'au jour de ses 2 mois mais étant sous-alimenté au sein et ayant moi-même une très forte baisse de lactation, nous avons dû abandonner notre aventure lactée pour commencer celle des biberons et du lait artificiel. Souffrant d'un léger reflux je donne à bébé renard un lait épaissi. Au départ je lui donnais dans les biberons anti-coliques de la marque MAM comme je l'avais fait pour mes deux filles. 
Mais comme je suis curieuse, j'ai voulu trouver une nouvelle marque de biberon à tester avec lui. En farfouillant sur instagram, je suis tombée sur la marque suédoise Twistshake baby et ça a été la révélation, c'était CE biberon que je voulais tester avec bébé renard! 


Pourquoi? Tout simplement parce que je ne connaissais personne dans mon entourage qui utilisait ce biberon et que je suis tombée amoureuse du design et des couleurs qu'ils proposent! Des coloris très flashys voir même fl…

Mère de famille nombreuse : 10 phrases qui énervent !

Si vous êtes mère d'une famille nombreuse, vous avez déjà dû entendre ces phrases, et avouons-le c'est agaçant voir souvent énervant. 
Famille, amis ou bien même des inconnus, nombreux sont ceux qui glissent ces phrases, l'air de rien, dans une discussion. Souvent synonymes du jugements, elles persécutent les multiparts et j'en ai ma claque!
D'ailleurs c'est quoi une famille nombreuse? 2 enfants, 4, 6, 8 ou bien même 10? Comme souvent, je n'aime pas être cataloguée. Sommes nous donc une famille nombreuse ? Je répondrai simplement "Non, juste ce qu'il fallait à notre bonheur" ❤

"Ils sont tous à vous?" - Non Non il y en a 2 que je trouvais beaux dans la rue donc je me suis servie!"C'était voulu?" - Sachez que grossesse surprise ou pas, nous avons toujours le choix, donc oui c'était voulu! Non mais..."Vous savez que la contraception existe?" - Ah bah non tiens, première nouvelle! "Ils sont tous du même…

Une mère fatiguée ? jamais !

Après plusieurs semaines de vertiges et de migraines, je me suis décidée à passer la porte d'un médecin généraliste chez qui je n'avais pas prit la peine d'aller depuis facilement 3 ans.

Il aura suffit de quelques explications de ma part et d'une prise de tension particulièrement basse pour qu'elle me glisse ces quelques mots qui ont sonnés extrêmement juste à mon oreille " vous savez, les mères pensent qu'elles ne doivent pas être fatiguées, que dans l'action elles gèrent tout et que ça convient à tout le monde, qu'elles font tout pour donner l'apparence d'une mère qui va bien mais sachez que vous AVEZ le DROIT d'être fatiguée et aujourd'hui il en va de votre santé".

C'est vrai, tellement vrai. Je ne dis pas souvent que je suis fatiguée car même mon mari ça le fait sourire d'entendre ça alors que je suis "à la maison", que je ne "fais rien", que je ne me lève pas le matin etc etc. J'ai donc pri…