Accéder au contenu principal

Adieu les kilos - ou pas -

Depuis fin août/début septembre, je vois un peu partout les gens reprendre le sport, varier leur alimentation, commencer des programmes minceurs, etc... Sans parler de la tonne d'articles presse et internet que je vois fleurir un peu partout à  ce sujet : "Dites adieu aux kilos d'été!". Comme les bonnes résolutions de début d'année mais à la période de la rentrée scolaire.
J'avoue que ça me perturbe un peu. Ce diktat de la minceur, les régimes alimentaires sains et variés, les patchs ou pilules magiques... Ça ne me parle pas vraiment tout ça.
Pourtant mon corps et mon poids sont loin de me satisfaire. Je me retrouve avec des dizaines de kilos en trop, accumulés pendant 4 grossesses et même après. Les vergetures font leur apparition alors que je n'en avait pas eu une seule pendant mes grossesses. Mes habitudes alimentaires sont très mauvaises, je suis une grande adepte de la mal bouffe et du grignotage depuis des années mais encore plus en ce moment. La fatigue, la routine : je n'ai pas envie de cuisiner, j'ai envie de repas gras et sucrés comme pour me réconforter de je ne sais même pas quoi.
Ce corps, qui ne me ressemble plus, devrait me motiver à changer tout ça. Mais non, je n'ai aucune envie et surtout aucune volonté pour arriver à changer ça. Comme si j'étais dans un cercle vicieux. Les articles dans la presse, sur le net, devraient me donner envie de me reprendre en main : manger plus léger, moins gras, plus sain et surtout moins sucré, faire une activité sportive à la maison ou bien à l'extérieur. Pourtant je crois qu'ils ont tout l'effet inverse sur moi, voir et lire tant de choses à ce sujet ne me donne envie de RIEN. 
Peut être aussi la peur de l'échec ? J'ai déjà essayé de commencer des programmes sportifs/minceurs à l'aide d'un élastique par exemple, mais je n'ai même pas tenu 1 mois. De même pour l'alimentation : avant la grossesse de Lola-Swan, j'avais tenté de maigrir en installant sur mon téléphone l'application "Le secret du poids", mais à peine un mois après j'en avais marre de devoir noter le moindre aliment que je mangeais, j'avais faim TOUT LE TEMPS et j'étais de très mauvaise humeur... Du coup maintenant, je n'ai même plus la volonté d'entreprendre quoi que ce soit.
Tout ça pour dire que même si moi aussi j'ai grandement besoin de changements, de me bouger, de perdre beaucoup de poids, je me sens totalement oppressée par les messages que véhiculent les divers articles de ce début d'année scolaire.
À très vite
Sigrid

Commentaires

  1. Je fais partie de ceux qui ont profité de la rentrée pour débuter le sport, et reprendre une alimentations saine. Mais ce n'est pas que je veux ressembler aux filles des magazines, c'est juste que après deux grossesses et 25 kilos de trop, je me sens mal dans mon corps et je commence même à ressentir un mal-être sur ma santé, du coup je veux perdre du poids et me remettre en forme pour moi et ma santé.
    Mais chacun doit avant tout s'écouter et ça ne sert à rien de faire quelque chose si on en a pas envie ! La vie est courte et il faut tout de même en profiter et arrêter de se pourrir la vie avec des "c'est pas bien", "je devrais faire ci ou ça "...
    Ne te sens pas obligée de quoi que ce soit, tu fera si TU le veux et c'est tout ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est super pour toi d'avoir trouvé l'envie et la motivation ! Je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire, comme tu l'as compris je dis que je ne me sens pas prête. Merci à toi pour ces mots ❤

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Twistshake baby, le biberon nouvelle génération.

Aujourd'hui on va parler biberon! Bébé renard a été allaité exclusivement jusqu'au jour de ses 2 mois mais étant sous-alimenté au sein et ayant moi-même une très forte baisse de lactation, nous avons dû abandonner notre aventure lactée pour commencer celle des biberons et du lait artificiel. Souffrant d'un léger reflux je donne à bébé renard un lait épaissi. Au départ je lui donnais dans les biberons anti-coliques de la marque MAM comme je l'avais fait pour mes deux filles. 
Mais comme je suis curieuse, j'ai voulu trouver une nouvelle marque de biberon à tester avec lui. En farfouillant sur instagram, je suis tombée sur la marque suédoise Twistshake baby et ça a été la révélation, c'était CE biberon que je voulais tester avec bébé renard! 


Pourquoi? Tout simplement parce que je ne connaissais personne dans mon entourage qui utilisait ce biberon et que je suis tombée amoureuse du design et des couleurs qu'ils proposent! Des coloris très flashys voir même fl…

Mère de famille nombreuse : 10 phrases qui énervent !

Si vous êtes mère d'une famille nombreuse, vous avez déjà dû entendre ces phrases, et avouons-le c'est agaçant voir souvent énervant. 
Famille, amis ou bien même des inconnus, nombreux sont ceux qui glissent ces phrases, l'air de rien, dans une discussion. Souvent synonymes du jugements, elles persécutent les multiparts et j'en ai ma claque!
D'ailleurs c'est quoi une famille nombreuse? 2 enfants, 4, 6, 8 ou bien même 10? Comme souvent, je n'aime pas être cataloguée. Sommes nous donc une famille nombreuse ? Je répondrai simplement "Non, juste ce qu'il fallait à notre bonheur" ❤

"Ils sont tous à vous?" - Non Non il y en a 2 que je trouvais beaux dans la rue donc je me suis servie!"C'était voulu?" - Sachez que grossesse surprise ou pas, nous avons toujours le choix, donc oui c'était voulu! Non mais..."Vous savez que la contraception existe?" - Ah bah non tiens, première nouvelle! "Ils sont tous du même…

Une mère fatiguée ? jamais !

Après plusieurs semaines de vertiges et de migraines, je me suis décidée à passer la porte d'un médecin généraliste chez qui je n'avais pas prit la peine d'aller depuis facilement 3 ans.

Il aura suffit de quelques explications de ma part et d'une prise de tension particulièrement basse pour qu'elle me glisse ces quelques mots qui ont sonnés extrêmement juste à mon oreille " vous savez, les mères pensent qu'elles ne doivent pas être fatiguées, que dans l'action elles gèrent tout et que ça convient à tout le monde, qu'elles font tout pour donner l'apparence d'une mère qui va bien mais sachez que vous AVEZ le DROIT d'être fatiguée et aujourd'hui il en va de votre santé".

C'est vrai, tellement vrai. Je ne dis pas souvent que je suis fatiguée car même mon mari ça le fait sourire d'entendre ça alors que je suis "à la maison", que je ne "fais rien", que je ne me lève pas le matin etc etc. J'ai donc pri…